Annick Jehanne : bâtisseuse d’une mode éco-responsable

annick jehanne pionniere mode durable

 

Annick Jehanne est, avec son association Fashion Green Hub (ex – Nord Créa), une actrice engagée  incontournable sur l’innovation durable. Elle se bat pour une mode plus éthique et la transformation de l’industrie textile.

Annick Jehanne a le local et la nature ancrés dans son ADN. Rencontre avec cette pionnière d’un(e) mo(n)de meilleur(e).

« J’ai eu la chance de grandir en pleine nature dans l’Aveyron. Ma famille, en particulier mes grands-parents, faisaient tout eux-mêmes ».

Annick Jehanne, Présidente FashionGreenHub

Le parcours d’Annick Jehanne

Elle a été directrice de l’offre et du marketing dans les métiers de la beauté et de la mode au sein de grands groupes, magasins, marques et de vente à distance durant 25 ans. Cela lui a notamment permis d’approcher différentes façons de créer et de commercialiser pour répondre aux besoins clients

La mode, ce sont des idées, une représentation de soi-même. C’est très sociologique finalement. C’est proposer des solutions qui répondent à des besoins et à des rêves.


Par la suite, elle s’est orientée vers la transmission des connaissances pendant une dizaine d’années. Elle a ainsi formé de jeunes étudiants en business de mode et des dirigeants d’usines textiles partout dans le monde (Inde, Chine, Tunisie, Roumanie…). Par ce biais, elle s’est efforcée d’apporter une prise en compte des impacts socio-environnementaux.

En 2010, cette approche était assez marginale. Trouvant que « cela n’allait pas assez vite », l’idée a germé avec d’autres de monter une association pour qui les valeurs éthiques et environnementales sont importantes.

Au début, ils étaient 3 avec Arielle Levy et Jean-Michel Castaing.

equipe fashion green hub

Benoît Frys, Arielle Levy, Majdouline Sbai, Annick Jehanne (de gauche à droite)

On veut trouver des recettes opérationnelles inclusives applicables par tous, petits ou grands. Des actions que tout le monde peut mettre en œuvre. L’association est née en 2015 dans le but de transformer la filière.

Passionnée par le fonctionnement des entreprises de mode, férue d’innovation et d’intérêt commun, Annick Jehanne aime gérer des sujets complexes. Ce qui l’anime est assembler : les gens, les ressources, des idées. Au final, faire en sorte qu’il y ait un « puzzle cohérent efficace et beau qui se forme ».

J’aime bien défricher, aller là où l’on pense que c’est impossible.

Les expériences précédentes d’Annick Jehanne en marketing, réflexion de l’usage des produits, fonctionnement complexe d’un grand magasin sont un formidable atout. 

Roubaix est une ville très inspirante, très débrouille, intelligente et très artistique. C’est un exemple d’innovation frugale quotidien. En 2018, il est alors devenu rapidement évident d’y faire un tiers-lieu pour pouvoir expérimenter ensemble.

tiers-lieu plateau fertile roubaix

Le tiers-lieu Plateau Fertile à Roubaix

Le tiers-lieu Plateau Fertile

L’espace, sur 1000 m2 d’une ancienne usine roubaisienne, a beaucoup accéléré les activités de l’association. Cette initiative a rendu visible tous les projets initiés par l’association et permis à tous de se rencontrer davantage. Petit à petit, l’association et les projets poussent.

Il permet aux entrepreneurs et enseignes de la distribution et de l’habillement de : 

  • réfléchir ensemble,
  • partager outils et compétences ;
  • fabriquer de petites séries de produits éco-conçus ou recyclés ;
  • créer de nouveaux business models : rien ne se jette, tout se transforme !

La volonté de mettre en place des actions et événements sur l’innovation durable

L’association est soutenue par :

  • les collectivités et l’État : ADEME, région Hauts-de-France, Métropole Européenne de Lille et ville de Roubaix,
  • les organisations professionnelles : le Defi, Re-Fashion (ex – Eco TLC), l’Union des industries du textile et de l’habillement (UITH) ou encore l’Alliance du Commerce. 

Si au départ, elle avait des ambitions locales et régionales, l’association d’envergure nationale a aujourd’hui un panel d’actions multiples.

Partager la connaissance

Elle met à disposition de tous ce qu’il y a de plus innovant.

C’est pour cela qu’elle organise 2 événements b2b :

  • les Fashion Tech Days qui ont pour but de connecter les innovateurs et les grands groupes de mode ;
  • les Fashion Green Days qui ont pour ambition de partager les connaissances afin de comprendre la transformation accélérée des marchés. L’objectif est également de trouver des solutions immédiates et rentables pour une mode plus responsable, éthique et circulaire

Transmettre la connaissance

L’association propose des formations pratiques sur-mesure avec son écosystème de spécialistes en production agile et transformation durable :

  • la conception virtuelle (formation 2D et 3D) ;
  • les nouveaux savoir-faire de mode circulaire et d’upcycling : confection responsable et circulaire, accompagnement d’entrepreneurs de mode circulaire ;
  • une nouvelle mode : re-fabrication en France, prototypage virtuel et production éco-responsable ;
  • les porteurs de projets d’entreprise de mode décarbonée et circulaire grâce à la formation Fashion Green Business (lancée cette année !).

Fabriquer local

Cette action est soutenue par l’Atelier de confection (prototypages,mini séries, t-shirts à personnaliser) et d’upcycling à Roubaix.

L’Atelier est d’ailleurs devenu expert sur ce dernier point. C’est un vrai savoir-faire ! Y sont fabriqués de nouveaux vêtements et accessoires ou même des packagings pour des marques de cosmétiques par exemple. 

Réfléchir collectivement et innover

Dans cette idée, l’association met en place des groupes de travail autour de sujets comme le zéro plastique, le lin, l’affichage environnemental ou l’upcycling. Tous les acteurs de la chaîne de valeur et experts pointus se rassemblent et nourissent le sujet en question.

Le collectif est essentiel au fonctionnement des activités de l’association

Il est important de s’entourer d’expertises et de compétences variées afin d’innover et de réinventer la manière de concevoir la mode.

En 2020, le nombre de membres a doublé. Il y a beaucoup d’entraide au travers entre autres :

  • des « cafés fertiles »,
  • des groupes de travail dans différentes villes. Fashion Green Hub s’efforce de travailler en collaboration avec d’autres associations locales. Elle favorise notamment les connexions et les échanges.
formation conception virtuelle 3d

Formation conception virtuelle 3D

Les projets naissent quand ils sont nécessaires. Les différents acteurs viennent en accompagnement de celui qui a l’idée. Le but est de donner plus de force au message et ne pas se mettre inutilement en concurrence. Ça n’aurait pas de sens.

Ensemble on va plus loin

Les projets naissent la plupart du temps des membres ou encore de l’initiative des collectivités. C’est le cas de groupe lin par exemple.  Afin de connecter les acteurs et la chaîne de valeur et faciliter les actions concrètes, la région Hauts-de-France a sollicité l’association

Nous avons tous un même but. Nous travaillons tous pour transformer la matière sur le territoire.

La COVID-19 a mis en exergue et confirme l’importance de ce collectif

production masques avril 2020

Répondre aux besoins de nos territoires nous est apparu comme une évidence. Nous avons donc mis tous les savoir-faire de l’association pour la production de masques réutilisables, confortables et agréés, au service des collectivités. Nous ne souhaitions cependant pas en faire une activité permanente.

Durant cette période, le travail à distance était à la fois compliqué et très facile.

Pour pallier certains aléas, sur place à Roubaix, Majdouline Sbai (sociologue de l’environnement et vice-présidente de l’association) s’est transformée en chef d’atelier pour maintenir la confection des masques en cours. Tout cela a été rendu possible, dans le respect de strictes conditions sanitaires, grâce à l’implication des couturières et équipes de l’association.

Au départ, Fashion Green Days était un événement b2b généraliste. Puis la crise sanitaire a amené la nécessité de se réinventer. Le besoin d’aller plus loin sur chaque sujet étant là, l’événement s’est déployé sous forme de webinaires réguliers tout au long de l’année. Cette nouveauté permet aussi au plus grand nombre d’y assister.

Dès que cela sera possible, l’association souhaite pouvoir mixer événements en réel et online, toujours dans le but de connecter au maximum les gens.

fashion green days ensait 2017

Les Fashion Green Days 2017 à l’ENSAIT

2021 : Annick Jehanne obtient la Légion d’honnneur

C’est une grande fierté collective de l’association d’avoir pu tout gérer à distance, d’avoir réussi à surpasser les problèmes et à créer autant de choses en 2020 (…). Nous avons refusé que la crise sanitaire soit un frein. Nous nous sommes prouvés à nous même que l’on pouvait faire beaucoup de choses malgré les contraintes et être très agiles. Grâce aussi à l’arrivée de nouveaux membres et bénévoles très experts. Je nous estime très chanceux pour tout cela. Le timing était parfait.

Les initiatives et actions d’Annick et de son association n’ont pas échappé au ministre de l’économie, des finances et de la relance qui l’a nommée chevalier de la Légion d’honneur en ce début 2021.

La légion d’honneur : ça change quoi ?

Je ne m’y attendais pas du tout. J’ai reçu un message du président de la fédération du prêt-à-porter le 1er janvier dans mon lit me félicitant. J’étais complètement hors sol. Ça fait très plaisir, c’est la récompense d’un travail. Il faudrait pouvoir la découper entre tous les membres car c’est la récompense d’un travail collectifCe qui est récompensé c’est tout le travail fait par l’association.

L’actualité de Fashion Green Hub

Le principal défi pour 2021 est d’accompagner encore plus les entreprises, de les aider, les nourrir et les formerMieux aider les membres aussi, en écoutant bien leurs besoins comme par exemple monter une tissuthèque éco-responsable.

Enfin, regarder comment l’entraide peut se faire entre membres et partager encore plus de l’amont à l’aval pour mettre en place une nouvelle chaîne de valeur.

Découvrez sans attendre notre nouvelle formation Fashion Green Business qui aide les jeunes créateurs à lancer leur entreprise durable en 4 mois !

 

Grand merci Annick de porter avec conviction et vision depuis de nombreuses années le combat pour une mode plus responsable, collective, juste et toujours inspirante.

 

Un article de : 

Sophie Guittonneau

Consultante en direction créative, conception produit et posture de marque

J’accompagne les marques et porteurs de projet avec une approche systémique pour un design durable et pour leur stratégie.
Je suis portée par ce qui a du sens dans les défis actuels de notre façon de consommer et de produire. Je place l’humain, l’environnement et la recherche esthétique au cœur de mes actions.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés